Inondations : comment être bien préparé au pire

Se protéger des eaux de ruissellement est quelque chose d’assez simple au départ, mais si l’on est pris de court, ou pendant la tempête, cela risque fort de se compliquer. Aussi, mieux vaut prévoir avant d’etre confronté aux problèmes, et vérifier si votre voisinage ne sera pas une source de soucis supplémentaires.

Un hiver doux et pluvieux est souvent synonyme d’inondations pour les propriétaires de terrain situés en contrebas d’une pente. Que faire ?

Par définition, ce que l’on nomme les eaux naturelles (eaux de pluie, de source, provenant de la fonte des neiges..) circulent sans contrainte le long des reliefs, ruisselant librement d’un terrain à un autre. Les propriétaires des terrains situés en contrebas reçoivent ainsi toute l’eau provenant naturellement des terrains situés plus haut. Et lors de crues, l’eau ruisselle tellement fort qu’il est souvent possible de le voir même par la fenêtre de votre maison  !

Pour eviter les conflits de voisinage générés par cet état de fait, le Code Civil a posé une regle simple : tout proprietaire à l’obligation de recevoir sur son terrain les eaux qui proviennent, par un ecoulement naturel, des terrains situés plus haut.

Voir aussi : comment stopper les problèmes d’humidité dans votre maison ou votre appartement

Il n’est meme pas nécessaire de le mentionner dans un acte de vente : celui qui achete le terrain le plus bas peut deduire tout seul de la configuration des lieux qu’il sera le destinataire final des eaux de ruissellement. Que peut il faire ?

Voir également : bien ventiler sa maison après une inondation avec l’installation d’une VMC, ventilation positive, ventilation mécanique maison, pose vmi, vph

Inutile de chercher à obtenir une indemnité des propriétaires des terrains supérieurs, ou une participation aux frais d’amenagement de caniveau, par exemple. Même s’il subit des dommages, les juges rejettent les demandes de ce type. Sauf si le propriétaire du terrain supérieur a réalisé des aménagements ou utilisé les eaux de ruissellement de telle sorte qu’il aggrave la situation…Le propriétaire du terrain inférieur n’a pas non plus le droit d’empêcher l’écoulement de l’eau, en modifiant son terrain ou en prévoyant des dispositifs qui renverraient l’eau vers le terrain supérieur ou vers d’autres terrains voisins, comme une digue. En revanche, il peut aménager son terrain afin de rendre l’écoulement le moins gênant possible. Notamment en édifiant une clôture en amont, avec des orifices laissant s’écouler l’eau dont le débit est ainsi ralenti.

 

»DEVIS GRATUIT !

Localisation

Remplissez ce formulaire et recevez plusieurs devis gratuits pour votre projet : cuvelage-humidite


Description

Etape n° 2 » Informations complémentaires
(N'indiquez pas vos coordonnées ici svp; Elles seront demandées à la dernière etape suivante.)

Contact

Derniere etape : Vos coordonnées

NOUS CONTACTER

Merci de nous envoyer votre demande via ce formulaire svp.

Sending

Log in

Forgot your details?